LE CAS GBAGBO: TREMPLIN DU RÉVEIL AFRICAIN N°4


Cet entretien est la 4ème partie d’une série de huit. Veuillez lire les 7 autres parties.


Nyang Bensouda: Je ne voudrais même pas évoquer le cas de l'entreprise française Sagem, payée à coût de milliards par la Côte d'Ivoire, pour la gestion de ces élections ivoiriennes. Sagem avait été imposée par la france à Gbagbo, comme l'entreprise qui devait assurer la gestion technique du vote. En réalité, la mission de Sagem était de tout faire pour qu'il y ait un second tour, parce que les français après des sérieuses investigations étaient convaincus que Gbagbo allait gagner les élections au premier tour. Les français savaient également qu'avec l'impopularité criarde de dramane ouattara, ils ne pouvaient pas oser une manipulation donnant ouattara vainqueur au premier tour. Ils savaient qu'avec un second tour, ils feraient pression sur bédié qu'ils tenaient par les testicules, et justifieraient leur coup d'état par le fait que Bédié se serait allié à ouattara, et le monde entier verrait plausible que les deux ensemble soient en mesure de gagner contre Gbagbo. Voilà le jeu qui avait été planifié, et voilà la mission qui était assignée à l'entreprise française Sagem. Et Sagem avait bien fait son travail. Pour conséquence, le sang a coulé à flot en Côte d'Ivoire, et continue de couler.


Avec cela, quel pays africain sérieux peut encore confier la gestion de quoi que ce soit à une entreprise française tout en sachant que les entreprises françaises, quelles qu'elles soient, sont en fait des bras droits du système d'espionnage français en Afrique? Si les Africains deviennent consciencieux, aucune entreprise française ne pourra plus jamais gagner le moindre marché en Afrique. Voilà ce que risquent mes maitres français, Youssouf. J'espère que tu comprendras maintenant la profondeur de notre inquiétude. Si ce cas Gbagbo ouvre les yeux des Africains qui jusque là étaient aveugles, je suis certaine que mes maitres français seront chassés d'Afrique. D'où mon recours à la prière Youssouf, pour que les Africains demeurent aveugles.


Si je veux te citer des exemples, on n'en finira pas. Le cas Gbagbo nous a mis dans tellement de problèmes, que nous ne réussirons jamais à nous en remettre. Donc, pour ce qui est de son procès, il ne faut qu'un animal comme toi pour réussir encore à stopper mon échec programmé, et limiter la honte qui m'a déjà enveloppée comme un manteau. Je suis sure que mes maitres pour tenter encore un coup d'état en Afrique ou même pour intenter encore un procès à tout Africain digne, y réfléchiront à deux fois. Ils ne veulent plus revivre ce genre de cauchemar. Le cas Gbagbo a été une erreur monumentale pour eux. Il y a tellement à dire que si je tiens à tout t'expliquer, je ferai un livre de plusieurs volumes. Il y a tellement de cas, Youssouf.


Youssouf: C'est ce que je constate, madame. Il y a même un autre cas flagrant et vraiment pathétique que tu as oublié. Il s'agit de cette bévue enfantine et ubuesque que tes maitres américains avaient commise. Dès qu'ils avaient choisi de venir au secours des français pour leur coup d'état contre le Président Gbagbo, le piètre Obama et les deux sorcières qui l'entouraient, hillary rodham clinton et susan rice avaient encouragé le Président Gbagbo à renoncer au mandat que le peuple ivoirien venait de lui confier, pour obtenir en échange un poste d'enseignant à l'Université de Boston aux Etats-Unis.


Nyang Bensouda: Je ne vois pas encore où se trouve le problème, Youssouf.


Youssouf: J'en viens madame. Voici le problème: Barack Obama et ses deux vipères hillary clinton et susan rice font partie de ceux qui chantaient sur tous les toits que le Président Gbagbo était coupable de crime de guerre, de crime contre l'humanité, de génocide, et j'en passe. Et ils faisaient défiler en boucle ces incantations contre le Président Gbagbo, sur tous leurs médias. Ces incultes qui se prennent pour des gens intelligents, ont oublié qu'ils étaient en train d'offrir un poste d'enseignant d'université à un assassin génocidaire. Dans leur imbécilité, ils avaient démontré aux yeux du monde entier que la vraie punition qu'on devrait réserver aux criminels de guerre, aux criminels contre l'humanité, et aux génocidaires, était de leur accorder un noble poste d'enseignant à l'Université de Boston aux Etats-Unis. Voilà la bêtise à son paroxysme, madame.


Nyang Bensouda: C'est maintenant que je comprends, Youssouf. Je dois t'avouer que je n'avais pas poussé l'analyse aussi loin. Tu me surprends, Youssouf. Je ne savais pas que les animaux étaient aussi intelligents.


Youssouf: Ils le sont madame, comme tu le constates. Et ils le sont parfois plus que certains hommes. N'oublie pas que l'intelligence vient de Dieu. Le Dieu qui a créé les hommes, c'est le même qui nous a créés, et Il a donné à chacun un minimum d'intelligence.


Avec le raisonnement de tes maitres américains, qui ne souhaiterait pas devenir criminel de guerre, criminel contre l'humanité, et génocidaire, madame? Maintenant que j'ai compris que même moi, simple animal, peux obtenir un poste d'enseignant à l'Université de Boston aux Etats-Unis, juste en devenant criminel de guerre et ou génocidaire, ne devrais-je pas y penser, madame? Et maintenant que je sais que les enseignants des Universités américaines ne sont qu'un ramassis de criminels de guerre et de génocidaires pour la plupart, je ne conseillerai plus jamais aux Africains d'inscrire leurs enfants dans ces universités.


Nyang Bensouda: Je ne mépriserai plus les animaux pour leur supposé manque d'intelligence, Youssouf. Je suis éblouie par ta grande sagesse et ta grande intelligence.


Youssouf: C'est déjà à tort que tu nous méprisais, madame. Je ne veux pas me vanter, sinon je te donnerais plusieurs exemples prouvant que nous les animaux sommes parfois plus intelligents que les hommes.


Nyang Bensouda: Donne-moi un autre exemple, Youssouf.


Youssouf: Madame, moi, un taureau, n'oserai jamais, mais alors jamais, m'accoupler avec un autre taureau. Et aucune génisse ou aucune vache, même si sa cervelle venait à ne plus fonctionner normalement, n'irait jamais vers une autre génisse ou une autre vache pour un quelconque accouplement. Pourtant c'est ce que vous faites, vous les hommes, au point d'ériger cela en norme. Vous nous scandalisez, madame, vous les êtres humains.


Nyang Bensouda: Changeons de sujet, Youssouf.


Youssouf: C'est toi qui as demandé un autre exemple, madame. Pourquoi veux-tu fuir ce sujet? Laisse-moi t'en dire plus. Le pantin david cameron, ancien premier ministre de la Grande Bretagne avait dans sa démence imposé aux Africains d'adopter l'homosexualité, tout en menaçant d'arrêter toute aide vers l'Afrique, si ses ordres n'étaient pas respectés. La réaction du Président Mugabe, cet autre digne fils de l'Afrique, ne s'était pas fait attendre. Il avait d'abord dit à cameron en guise de réponse que les homosexuels étaient des chiens, et il s'était corrigé en disant que le fait d'appeler les homosexuels chiens, était une insulte faite aux chiens, et même une grande injustice à leur égard, car les chiens sont suffisamment équilibrés pour savoir faire une distinction entre un mâle et une femelle. Voilà la triste réalité, madame. Si les animaux, même dans leur extrême folie ne peuvent jamais se lancer dans le genre d'abomination dans laquelle vous, soi-disant hommes intelligents, vous lancez, c'est qu'il y a problème, madame.


Nyang Bensouda: Euh!


Youssouf: J'avais lu un article dans lequel l'auteur disait que ceux qui dirigent ce monde sont des malades mentaux. Il avait donc raison! Sinon comment expliquer ce niveau de raisonnement d'un homme soi-disant éduqué et intelligent, qui plus est premier ministre d'une grande nation comme la Grande Bretagne. Il faut qu'un homme soit atteint de la schizophrénie au dernier degré pour croire que la vie de 2 milliards d'Africains dépend de ses soi-disant aides, et que la survie de 54 pays dépend de sa "magnanimité". C'est dommage madame. Si le monde est géré par ce genre de crapules, c'est qu'on comprend mieux ce qui s'y passe. Je comprends mieux maintenant cet homme de Dieu qui expliquait que les dirigeants de ce monde ne sont pas des hommes normaux, mais plutôt une bande de reptiliens, des démons en chair envoyés par lucifer pour détruire le monde.


Nyang Bensouda: Même si ce que tu dis me fait honte, c'est tout de même pertinent, Youssouf.


Youssouf: Tout à fait, madame. C'est d'autant plus pertinent qu'il devient impératif de sonner l'alarme. L'ancien président français françois hollande a même eu l'outrecuidance de se glorifier pour avoir sodomisé et gomorrhisé la france, en faisant voter ce qu'il a sans scrupule appelé "Mariage pour Tous". Une manière de nous dire que dans leur monde, c'est-à-dire le monde des écervelés, tout peut s'accoupler avec tout. C'est tout simplement ahurissant. Ce que cet individu a trouvé de positif dans son bilan en tant que président de la république française, c'est d'avoir transformé son pays en Sodome et Gomorrhe. Comble de malheur, il s'en enorgueillit. Oui il s'en glorifie. C'est d'ailleurs la seule prouesse qu'il a réussie pendant son quinquennat.


Nyang Bensouda: Et si on changeait de sujet maintenant, Youssouf?


Youssouf: Volontiers madame.


Nyang Bensouda: J'étais en train de te citer des exemples de dégâts que le cas de Gbagbo nous a créés. Laisse-moi t'en citer un autre. C'est celui de Guy-André Kieffer, ce journaliste franco-canadien enlevé et assassiné soi-disant par l'épouse de Gbagbo. Avant le procès de Gbagbo tout le monde avait cru à la version officielle, celle que nos medias distillaient. Pourtant maintenant, chacun sait que c'est la france avec dramane ouattara qui ont planifié et exécuté la disparition et l'assassinat de Guy-André Kieffer pour accuser Gbagbo.


Youssouf: Oui madame, je l'ai aussi appris. J'ai même appris que dramane ouattara a envoyé ses agents secrets jusqu'au Ghana pour assassiner un témoin de cette affaire qui s'était engagé à tout dévoiler et à aider les enquêteurs à retrouver même le cadavre de ce journaliste.


Nyang Bensouda: Tu peux donc t'imaginer l'embarras de mes maitres quand tous ces complots sont mis à nu. Avec cela, plus personne ne donnera le moindre crédit aux autres accusations de mes maitres contre qui que ce soit. Ce cas Gbagbo les a tellement discrédités. Regarde le cas des soldats français tués à Bouake. Chacun sait maintenant que c'est la france de chirac qui a planifié et exécuté tout cela, et que Gbagbo n'y était pour rien. C'est la raison pour laquelle aucune enquête n'a été menée jusqu'à ce jour.


Youssouf: C'est vraiment grave, madame. Pourtant c'est sur la base de ce mensonge grotesque que tous les avions militaires d'un pays comme la Côte d'Ivoire ont été détruits, avec la complicité de l'ONU. La sorcière michèle alliot-marie, qui de manière flagrante avait organisé la fuite des pilotes biélorusses qui pilotaient les avions impliqués dans le soi-disant bombardement des soldats français à Bouaké, est toujours en liberté, malgré les preuves de ses crimes. Depuis que la vraie version de ce complot a été mise à la lumière, l'ONU n'a rien dit; elle n'a pas demandé une enquête internationale; elle n'a émis aucune condamnation. L'ONU qui n'hésite jamais à se réunir d'urgence pour condamner la mort accidentelle à l'étranger d'un chien, d'un chat ou de tout autre animal appartenant à un occidental, et qui est toujours prompte à demander des enquêtes internationales quand un Occidental meurt en Afrique, est restée de marbre jusqu'à ce jour. Mais en passant, qui doit payer pour tous ces avions que la france avait détruits, madame?


Nyang Bensouda: Je ne suis pas Ivoirienne, Youssouf. Ce sera aux Ivoiriens de gérer.


Youssouf: Madame, tout à l'heure tu as dit que tu devais revenir sur le cas de l'ONUCI.


Nyang Bensouda: Oui Youssouf, revenons-en. La destruction par l'ONUCI de tous ses documents liés à la gestion de la crise ivoirienne a été une autre grande maladresse de la part de mes maitres. Ces documents étaient tellement compromettants que mes maitres ne pouvaient pas se permettre de les garder, mais le fait de les détruire, et de les détruire si tôt, a prouvé au monde entier qu'il n'y avait rien de vrai dans la version de la france et de l'ONU. Chaque homme, même le plus ignorant du monde, a compris que la france et l'ONU avaient tout à cacher. Tu ne verras jamais les gens normaux, qui ne se reprochent rien, se permettre de détruire des documents extrêmement importants. Si tu vois une personne impliquée dans une affaire détruire consciemment des documents d'une grande importance, tu ne peux expliquer son geste que de deux façons: Soit elle est coupable et a intérêt à détruire les preuves, soit elle est mentalement déséquilibrée. Maintenant il ne faut plus que l'homme le plus malhonnête du monde ou l'homme le plus niais du monde, pour croire à ce que la france et l'ONU ont dit concernant la crise ivoirienne. Tu ne verras jamais des gens honnêtes et mentalement équilibrés, se permettre de détruire des documents d'une telle importance concernant un événement inachevé. Chacun sait que cette crise ivoirienne de 2010 n'est pas encore réglée; la preuve est que le Président issu de ces élections de 2010 est toujours en prison à la CPI avec l'un de ses ministres, et la Première dame de ce pays est toujours en prison suite à cette crise, et des centaines de détenus politiques sont toujours en prison, suite à cette même crise. Qu'est-ce qui peut donc justifier la destruction des documents d'un cas qu'on est encore en train de gérer? Comprends donc Youssouf, que je suis plus que consciente que mes maitres ont étalé leur bassesse, leur naïveté, et leur petitesse dans la gestion de ce cas ivoirien, mais je n'y peux rien.


Youssouf: Madame, ce qui me révolte le plus dans tout cela, c'est le massacre des milliers d'étudiants Ivoiriens. Est-ce que tu sais que les milliers de patriotes que la france et l'ONU ont massacrés étaient pour la plupart des étudiants. Chacun sait que les étudiants de tout pays constituent l'avenir de ce pays-là. C'est donc tout l'avenir de la Côte d'Ivoire et même de l'Afrique que la france avec l'aide de l'ONU a massacré de cette manière. Avec cela vous n'avez pas honte de parler d'une justice internationale, madame? Si au moins vous étiez actuellement à la CPI en train de juger la france et l'ONU, l'on le comprendrait. Tes collègues juges sont plutôt en train de juger les rescapés du massacre de vos maitres, et toi tu es en train de t'évertuer à faire condamner les rescapés du massacre de vos maitres. N'est-ce pas pathétique, madame? L'ONU a clairement démontré au monde entier qu'elle est une mission de création et de maintien de la guerre et non une mission de maintien de la paix comme elle aime bien le déclarer dans son hypocrisie.


Nyang Bensouda: Je suis sans voix, Youssouf.


Youssouf: Aller dans un pays massacrer sans aucune gêne, et en toute impunité des milliers d'étudiants comme tes maitres l'ont fait en Côte d'Ivoire, c'est un fait inédit. Et ce n'est qu'en Afrique qu'une chose pareille est possible. Malheureusement personne ne réagit; ni les dirigeants africains, ni la société civile africaine, ni les intellectuels africains, ni la jeunesse africaine. C'est terrible! On a même vu quelques idiots soi-disant intellectuels africains, supporter une telle abomination. Un président comme Barack Obama que plusieurs africains avaient apprécié, n'a pas eu honte de cautionner un tel génocide. Ce voyou n'a pas hésité à qualifier des milliers d'étudiants ivoiriens de voyous, et a laissé qu'on les massacre. Il oublie que si l'on l'avait assassiné pendant qu'il était étudiant, il ne serait jamais devenu président des Etats-Unis.


En plus madame, tes maitres, pour prouver qu'ils ne sont que des malades mentaux, ont encore le culot de parler de droits de l'homme. Des sanguinaires qui peuvent décimer des milliers d'étudiants sans états d'âme ne devraient plus jamais parler de droits de l'homme, s'ils jouissaient de toutes leurs facultés mentales et intellectuelles. Tu conviendras avec moi que s'il y avait un peu de cohérence dans ce monde, tes maitres seraient tous dans des hôpitaux psychiatriques. Mais il y a tout de même un élément important que les Africains doivent comprendre maintenant. Chaque fois que tes monstres de maitres parleront de droits de l'homme, les Africains doivent comprendre que ces gens parlent des droits des Occidentaux, et que ces droits dont il est question, ne concernent en aucun cas l'Africain, car l'Africain pour ces démons n'a aucune valeur, et ne représente rien. C'est pour cela qu'on peut les tuer par milliers et par dizaines de milliers sans aucune gêne, et sans rendre de compte à personne, et sans que personne ne s'en émeuve. Prenez pour exemples ce qui se passe actuellement en République Centrafricaine, et en République Démocratique du Congo, pour ne citer que ces deux exemples. Les minerais que tes maitres sont en train de piller, ont plus de valeurs à leurs yeux que des millions d'Africains qu'ils massacrent pour arriver à leurs fins. J'espère que les Africains vont se réveiller et se lever cette fois-ci.


Nyang Bensouda: Je ne le souhaite pas Youssouf. Tu sais que si les Africains se réveillent et se lèvent comme tu l'espères, il n'y a pas que mes maitres qui vont subir. Des gens comme moi et tous ceux qui comme moi ont choisi de trahir leur continent, seront chassés de l'Afrique. Et tu sais que nous sommes bien nombreux, Youssouf. En plus de ceux que nous avons déjà cités, il y a henri konan bédié et sa bande, blaise compaoré et sa bande, goodluck jonathan alias badluck jonathan et sa bande, abdoulaye wade et compagnie, et tous ces autres présidents vassaux de la france qui ont participé à ce coup d'état contre la Côte d'Ivoire, sans compter les autres coups d'états menés en Afrique depuis les guerres d'indépendance. Nos maitres et nous, prions tous les jours que l'Afrique ne se révolte jamais.


Youssouf: Vous serez heureux si vos prières sont exaucées. Mais malheur à vous dans le cas contraire. Néanmoins, vous avez de la chance que je ne sois juste qu'un animal, madame. Si j'étais un homme, je mobiliserais toute la jeunesse africaine pour l'ultime libération de l'Afrique.


Nyang Bensouda: Ne répète pas cela à haute voix, s'il te plait, Youssouf. Si les jeunes Africains conscients t'entendent, ils pourront récupérer ton idée.


Youssouf: Madame, tout à l'heure tu as mentionné le nom de bédié. Voilà un autre personnage étrange. Cet homme est d'une vilenie indescriptible. C'est lui qui a chassé dramane ouattara de la Côte d'Ivoire parce qu'il était Burkinabé, et c'est encore lui qui s'allie à ce même Burkinabé pour laisser des dizaines de milliers d'Ivoiriens être massacrés par la france et ses rebelles. Personne ne comprend ce qui se passe dans la tête de cet homme. Certains Africains préfèrent maintenant l'appeler conard bédié.


Que Dieu vous bénisse!





Tweet
Sentez-vous libres de faire des copies de cet article et de les distribuer.
Pour le télécharger, cliquez ICI ou sur l'icône Pdf ci-contre.
Télécharger au format PDF

Pour lire les fichiers PDF, vous devez utiliser Acrobat Reader.
Si vous ne l'avez pas encore, vous pouvez le télécharger gratuitement
 :