Attention aux Poisons !!!


Il y a quelques semaines de cela nous avions été informés de ce que l'Asie, notamment la Chine, produisait du riz à base de papier plastique. Bien que les images nous fussent parvenues, nous avions dans un premier temps cru à un canular, avant de nous raviser. Après le riz, c'était le tour de la pâte alimentaire faite de plastique, toujours en Chine.


Bien que cette nouvelle fût effroyable, le danger nous semblait lointain, tant le lieu de fabrication de ces poisons paraissait être à des milliers de kilomètres de nous. C'était une erreur. Ces produits d'une dangerosité inégalée n'étaient qu'à quelques pas de nos cousines et de nos tables.


Comme vous le verrez sur les images ci-dessous, ces pâtes faites en papier plastique sont déjà sur le marché, ainsi que le riz de la même matière. D'ailleurs près de 2.5 tonnes de ce riz en papier plastique ont été saisies par la douane nigériane depuis ce 21 décembre 2016.




Vidéo : Fabrication de riz "plastique"




En images, les étapes de la fabrication







Vidéo : Fabrication de "viande hachée"




En images, les étapes de la fabrication





Vidéo : Injection de produits chimiques aux crevettes








Quelques images...





Vidéo : Cuisson de pâtes alimentaires "fabriquées"




Quelques images...




Les questions qu'on est en droit de se poser sont les suivantes: Combien de tonnes de ce poison étaient déjà en circulation? Combien de tonnes ont échappé à la vigilance des douaniers? Combien d'autres pays ont déjà été infectés par ces poisons?


Vous comprenez alors chers amis, que le temps est grave. Vous devez non seulement vous méfier de tout ce qui vient de Chine, mais vous devez également vous méfier de tous les produits alimentaires importés. Il n'y a pas que la Chine qui exporte des poisons, il y a également certains pays occidentaux, qui se plaisent dans ce genre de crimes abominables, surtout lorsqu'il s'agit des produits à déverser sur le continent africain.


Nous avons été informés récemment de ce que de grands containers de poulets congelés avariés avaient été envoyés par certains pays européens vers le port de Douala au Cameroun, pour empoisonner les Africains de cette sous région d'Afrique centrale. Et des indiscrétions ont révélé que la prétendue grippe aviaire qui a été déclarée au Cameroun quelques mois auparavant et qui a vu la destruction quasi totale de l'élevage de volailles de ce pays, et la ruine totale de nombreux fermiers et éleveurs de ce pays, n'avait rien à voir avec une vraie grippe aviaire.


C'était un sombre et sinistre projet orchestré par ces méchants, avec malheureusement, et comme d'habitude, la complicité des autorités locales, reconnues corrompues jusqu'à la moelle, qui n'hésitent jamais à sacrifier volontairement leurs populations et leurs concitoyens, pour s'enrichir.


Si au Nigeria les douaniers sont intervenus pour stopper la commercialisation de ce riz poison, au Cameroun malheureusement, c'est avec la complicité des plus hautes autorités, que les volailles nationales ont été décimées, et tout cela sans aucune compensation, pour imposer le poison occidental aux populations pour les fêtes de fin d'années. C'est tout simplement triste.


De milliers d'éleveurs camerounais sont tombés en faillites, et plusieurs se sont retrouvés dans des dettes colossales, dettes qu'ils ont contractées auprès des banques et autres sources financières, pour créer leurs élevages.


C'est aussi cela l'état d'esprit de certains criminels lucifériens qui dirigent l'Afrique. Ils sont prêts à sacrifier toutes leurs populations, pour satisfaire leurs maitres francs-maçons occidentaux. Ne vous demandez donc plus pourquoi le président camerounais a choisi tout seul, sans tenir compte de l'avis de ses homologues, de signer le pacte de la mort, appelé de manière méliorative "APE", entendez Accords de Partenariat Economique, ce pacte satanique qui consiste pour le Cameroun, à renoncer à l'unique source sûre de revenus que le pays possède, c'est-à-dire les recettes douanières, pour laisser les européens inonder le Cameroun, et par là, l'Afrique centrale, de toutes leurs pourritures, sans payer la moindre taxe douanière.


Même s'il est établi que les présidents africains sont pour la plupart des irresponsables, celui du Cameroun est l'incarnation même de l'irresponsabilité et de la stupidité. C'est donc à vous Africains, d'en tirer les conséquences.


Maintenant qu'il est clair que vous ne pouvez pas compter sur vos dirigeants pour vous protéger, c'est à vous de prendre vos responsabilités. Vous pouvez déjà, entre autres mesures, fuir tous les produits alimentaires importés, peu importe d'où ils viennent, et ne manger que des produits locaux, dont vous pouvez retracer l'origine. Vous devez aussi retourner dans les plantations, et cultiver vos propres produits.


Si vous continuez de compter sur des assassins sans cœur et sans vergogne pour vous protéger, ils vous livreront en pâture, et vous serez les seuls perdants. N'oubliez pas que ces gens ont déjà vendu leurs âmes à lucifer. Plus ils vous voient périr, plus ils sont heureux. Ils n'ont plus rien à voir avec la morale ou le bon sens. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.


Si vous voulez manger du poulet ou de la viande, chacun de vous doit élever ses poules, ou ses bêtes, et celui qui n'a aucun endroit pour le faire, ne doit acheter son poulet ou sa viande que chez le voisin qui en élève. Si vous ne voulez pas manger le poison qui doit ruiner votre santé et vous tuer, fuyez tout produit importé, qu'il s'agisse du riz, de la pâte, de la farine, de la viande, du poisson, des crevettes, des boites de conserve, et autres...


Vous êtes très souvent tentés par leurs prix moins chers. Mais ce que vous oubliez, c'est que ces produits sont de vrais poisons, qui ruineront totalement votre vie. Même si on vous les donne gratuitement, n'en prenez pas. C'est au péril de vos vies que vous consommez ces poisons. Fuyez tout produit alimentaire importé! C'est la condition pour échapper aux poisons et préserver votre santé. A vous le choix!


Bonne santé et bonnes fêtes de fin d'année 2016!


SG





Sentez-vous libres de faire des copies de cet article et de les distribuer.
Pour le télécharger, cliquez ICI ou sur l'icône Pdf ci-contre.
Télécharger au format PDF

Pour lire les fichiers PDF, vous devez utiliser Acrobat Reader.
Si vous ne l'avez pas encore, vous pouvez le télécharger gratuitement
 :