Problèmes intestinaux et OGM


Une nouvelle étude rapporte que l’on a relevé une hausse des inflammations de l’estomac chez les cochons nourris avec des organismes génétiquement modifiés (OGM), en l’occurrence du maïs et du soja.


Les femelles nourries aux OGM présentaient un taux d’inflammation deux fois plus élevé que les autres, chez les mâles le taux était quatre fois plus élevé, tandis que tous les autres facteurs étaient surveillés (Reuters, 11 juin 2013).


À ce jour, les études menées par les industriels ne montraient pas de risques significatifs liés à la consommation d’OGM pour les animaux. Mais il s’agit ici d’une étude indépendante menée par des chercheurs australiens et publiée dans la revue spécialisée Journal of Organic Systems (ibid.).


Les recherches étaient effectuées sur des cochons car leur anatomie et leur physiologie (en particulier le système digestif) sont similaires à celles des hommes. Les études sérieuses concernant les risques pour la santé liés aux OGM ne sont pas nombreuses. Les OGM sont développés pour rendre les cultures résistantes aux pesticides et aux maladies – afin d’augmenter les récoltes et les bénéfices, en particulier pour les producteurs de semence.


Lorsque Dieu créa la flore au troisième jour de la création, Il conçut les plantes pour qu’elles portent de la semence et se reproduisent selon leur espèce et «Dieu vit que cela était bon» (Genèse 1:11-13). Dans sa cupidité et son orgueil, l’homme a décidé de façon insensée qu’il pouvait créer des plantes et des animaux plus parfaitement que Dieu. Mais un tel orgueil est toujours suivi par la destruction (Proverbe 16:18).


Le Monde de Demain.

05 juillet 2013





Sentez-vous libres de faire des copies de cet article et de les distribuer.
Pour le télécharger, cliquez ICI ou sur l'icône Pdf ci-contre.
Télécharger au format PDF

Pour lire les fichiers PDF, vous devez utiliser Acrobat Reader.
Si vous ne l'avez pas encore, vous pouvez le télécharger gratuitement
 :