LE VACCIN: UN POISON EXTREMEMENT DANGEREUX N°1



Chers frères et chers amis, nous trouvons important de mettre à votre disposition ce triple témoignage, qui est en fait l'extrait de trois petites conférences, les 2 premières données par le docteur Ghis et intitulées La Mafia Médicale: 20 ans plus tard, et Les traitements efficaces interdits, et la troisième donnée par le docteur Didier Tarte et intitulée Dangers d’une médecine autoritaire. Ces exposés sont d'une très grande clarté, et c'est dommage de constater que même avec toutes ces informations suffisamment claires et absolument convaincantes, il se trouve encore des gens qui acceptent de se faire empoisonner, ou de faire empoisonner leurs enfants, par ce poison extrêmement dangereux, appelé vaccin. C'est vraiment dommage!


L'on est toujours tenté de se demander pourquoi les gouvernements se lancent encore dans des campagnes de vaccinations après que toutes ces informations sont connues. Mais pour vous qui avez lu notre article intitulé La vérité sur le Sida, qui se trouve sur le site www.mcreveil.org, vous ne devez plus être étonnés. Vous connaissez maintenant très bien qui sont ces gens qui nous gouvernent. Ce sont des agents de lucifer qui sacrifient volontairement et consciemment des millions de personnes à satan, pour accomplir leur projet de nouvel ordre mondial. Ce sont des démons aux formes humaines; des monstres qui n'ont pour mission que de massacrer le plus grand nombre de personnes; des vampires qui ne vivent que du sang humain; des serpents qui ne sont heureux que lorsqu'ils voient les victimes de leurs morsures se tordre de douleurs.


C'est pour cela qu'ils massacrent des millions de personnes sans état d'âme. Leur extrême méchanceté ne devrait plus vous surprendre. Retenez une fois pour toutes que vous ne pouvez attendre des serpents venimeux que des piqures mortelles, et rien d'autre. Vous comprendrez plus facilement maintenant les différentes décisions abominables, incongrues et débiles que ces méchants prennent. Retenez aussi une fois pour toutes que ces agents de l'Enfer ne prendront jamais une décision pour votre bien. Je dis bien JAMAIS.

Ne vous demandez donc plus si les dirigeants de vos pays sont vraiment au courant de l'objectif pernicieux et génocidaire des vaccins. La réponse est OUI sans ambigüité. Ces démons ont signé un pacte avec lucifer, pour décimer le monde entier, pour transformer les hommes en zombies, en éternels malades, et en simples objets dépourvus de toute capacité de réfléchir. C'est d'ailleurs pour cela, que non seulement ils multiplient les vaccins, mais ils sont mêmes en train de les rendre obligatoires. Ils en ont fait une condition incontournable pour l'exercice de certaines fonctions, pour l'entrée dans certains pays, et pour l'inscription des enfants à l'école.


Par exemple, vous ne pouvez pas exercer en tant que médecin ou infirmier dans plusieurs pays, sans faire un certain nombre de vaccins. En d'autres termes, pour travailler dans un hôpital en tant que corps soignant, vous devez accepter de vous faire empoisonner. Pour franchir l'immigration de plusieurs pays, africains notamment, il vous faut montrer un carnet de vaccination. Vous devez donc accepter de vous faire empoisonner pour entrer dans ces pays. Dans plusieurs pays aujourd'hui, vous ne pouvez pas inscrire vos enfants à l'école, tant qu'ils ne se sont pas faits empoisonnés. Ces démons font de ce poison extrêmement destructeur, un vrai sujet de chantage. Ils s'arrangent à ce que vous soyez incapables de le contourner. Croyiez-vous encore les décideurs de ce monde innocents? Ils ne le sont pas, et ne l'ont jamais été. Demandez-vous tout simplement pourquoi tous ces médecins qui dénoncent ce génocide organisé et planifié qu'est le vaccin, sont soit purement assassinés, soit radiés de l'ordre des médecins, pour les plus chanceux.



Cet article est en deux parties. Nous vous recommandons de le lire entièrement. Bonne lecture!


La mafia médicale: 20 ans plus tard


Je me dis toujours depuis des années: Je refuse de parler de vaccination. J’ai écris la mafia médicale. Tout est là. Je n’ai plus rien d’autre à dire. Je ne peux concevoir qu’un être avec le minimum d’intelligence se pose même la question de se faire vacciner ou non. Ça crève les yeux: Le vaccin c’est de donner la maladie à quelqu’un qui est en bonne santé. Dr. Gros bon sens ne peut pas accepter une absurdité pareille. Où est passé notre bon sens? Déjà ça, vous pouvez ne pas savoir tout ce que Didier nous a dit tout à l’heure mais seulement ça, ça suffit.


Deuxièmement: Les décisions vaccinales sont prises par le gouvernement. Faites-vous confiance au gouvernement? On ne fait pas confiance au gouvernement. Pourquoi? Parce qu’on sait qu’un politicien, c’est un menteur, ils sont corrompus jusqu’à la moelle des os. C’est eux qui décident des vaccinations, et on y va! Plus que ca, c’est fait dans des milieux où on prend en otage les enfants dans les écoles. Et on y va! On le fait! C’est secret, ce qu’il y a dans les vaccins. Et on va là comme des imbéciles donner son bras, se faire mettre quelque chose qui est conçu par l’industrie. On parle des multinationales dont le seul but est de faire des profits endossés par l’état qui reçoit ses ordres de l’OMS, qui sont sous le contrôle des banquiers avec des produits secrets,…SECRETS! Ça ne vous dérange pas ca?


Moi, un des trois suffirait à me faire prendre une décision. Il y en a trois que n’importe quel imbécile peut voir. Et on continue d’aller se faire vacciner? Non seulement rien n’a changé depuis 1994, depuis 20 ans, mais c’est bien pire que ça n’a jamais été. Vous avez vu qu’il y avait des discussions des deux côtés: Il y avait des Pour-vaccins et des Contre-vaccins. Ceux qui sont payés par l’état étaient "pour", et puis les autres qui sont "neutre" et puis ceux qui veulent le bien des patients sont "contre." C’est simple. Bon, mais on voyait du pour et du contre. Il n’y en a plus! Il n’y en a plus! Pourquoi? Qu’est ce qui s’est passé?


Je vais vous le dire; je l’ai vécu personnellement: On a muselé les médias. Ce que vous avez vu comme film, comme passage à la télé, c’était un mois avant que la mafia médicale ne sorte. Je connaissais les vaccins à ce moment-là. J’en ai parlé dans la mafia médicale, mais personne ne savait à ce moment-là que la mafia médicale sortirait. Quand la mafia est sortie, ça a fait beaucoup de bruit. Mais c’est passé dans les journaux! Pendant 3 mois je n’ai pas arrêté de donner des interviews à la radio, à la télévision, dans les journaux jusqu’à un jour ou PAF…tout a été arrêté d’un coup sec! Non seulement des gens qui voulaient m’interviewer disaient: "Non je ne peux plus", ils se désistaient et on faisait des articles sur moi sans m’interviewer, donc la démolition complète de la personne. Il y a un dicton qui dit: "Si tu n’aimes pas le message, tue le messager." Alors je me suis fait passer pour une folle, pour n’importe quoi, pour discréditer ce que je disais. Et depuis ce temps-là, c’est fini. Il n’y a plus jamais rien sur la vaccination, et ça fait 20 ans!


Quand la mafia médicale est sortie, j’ai pris conscience à ce moment-là de l’importance de la vaccination. Je savais qu’il y avait autre chose derrière les vaccins, et je l’avais écrit dans la mafia médicale que les vaccins ce n’est pas seulement les profits des multinationales. Je savais qu’on utilisait les vaccins pour faire de l’expérimentation. Notamment sur internet dernièrement, l’Université Laval a trouvé intéressant de mettre des nano particules dans les vaccins, et ils testent cela sur la population qui reçoit la grippe au Québec cet hiver. Vous ne saviez pas, mais si vous avez été vaccinés pour la grippe, vous avez probablement des nano particules. Donc ça sert à l’expérimentation, je le savais et je l’avais écrit dans la mafia médicale. Ça sert également à faire des génocides ciblés! Et ça je l’avais lu. Mais en plus de ça, au moment où il y avait ces interviews sur le fameux vaccin de la méningite, des infermières m’avaient dit qu’elles avaient des groupes qui avaient suivi un cours spécial pour vacciner. Elles se sont dit: "Attends, on vaccine depuis toujours, on sait vacciner!" Il y avait un vaccin spécial, nouveau, mais pas partout.


Là les infirmières qui sont des femmes intelligentes; elles l’étaient en tout cas à mon époque, je ne sais pas si elles ont été vaccinées depuis… Donc elles ont essayé de faire analyser les vaccins. Impossible! Les vaccins étaient sous clés. Vous voyez? Et là, elles ont pris conscience que tout le monde ne recevait pas le même vaccin. Alors on peut donner le vaccin qu’on veut, on met dedans ce qu’on veut, personne ne sait ce qu’il y a dedans. Votre médecin ne sait même pas ce qu’il y a dedans, puis il vous le recommande. Il faut vraiment être imbécile. Je ne sais pas s’il était imbécile, mais moi si je vais chez le médecin, je suis imbécile. Ça c’est important de le savoir. Puis c’est important d’en prendre conscience, de continuer à faire affaire avec des gens aussi ignorants, imbéciles, malhonnêtes et je ne continuerai pas… Didier nous l’a décrit amplement. Donc j’avais pris conscience qu’on pouvait détruire des populations, des races, des villes, sélectionner les gens de couleur de peau. L’Afrique notamment a été inondée et ils ont eu le sida. On dit qu’ils meurent du sida. Ils meurent du sida parce qu’ils ont été vaccinés de façon outrageuse!


Alors j’ai refusé jusqu’à date de parler du vaccin. Ce qui est arrivé et j’envoyais des documents à Diane pour faire la présentation et tout ça. Donc il m’est arrivé il y a 10 jours la vidéo de Didier Tarte, du médecin qu’on vient de voir là. Ça c’était tellement vrai, j’ai dit: “J’ai rien à dire de plus. Tout est là.” J’ai donc pris conscience qu’il fallait que je parle des vaccins. J’ai dit: "Bon, et bien c’est fait." Mais en même temps que mon âme peut-être m’amenait à parler des vaccins contre ma volonté, elle me fournissait un outil extraordinaire d’un homme extraordinaire qui est Didier Tarte. Il n’y en a pas beaucoup, des médecins comme ça. Et ceux qui sont comme ça, qui veulent votre bien, ils perdent leur diplôme, ils sont radiés. Donc quand vous allez voir un médecin, vous allez voir quelqu’un qui est à la solde de l’industrie pharmaceutique.


Je voulais aller un petit peu au-delà. Et cette conférence, le but n’est pas de vous donner plus d’informations sur les vaccins. Les vidéos parlaient par elles-mêmes et tout était dans la mafia médicale. Il y a des écrits, Didier les a nommés, tout est sur internet, il n’y a aucune excuse pour ne pas savoir ce que sont les vaccins aujourd’hui. Mon but aujourd’hui est de vous faire voir et vous partager ce que j’ai vécu quand la mafia médicale est sortie, que j’ai vu à ce moment-là de par la réaction des autorités, qu’il y avait plus que ça encore. Et c’est eux qui ont ouvert mes yeux quand j’ai vu leur réaction. J’ai dit que le sida n’existe pas, que ce n’était pas contagieux. Ca ça ne les dérangeait pas. J’ai dit que le cancer n’était pas un mystère et puis qu’il y avait plein de traitements efficaces pour ça; ça ne les dérangeait pas. Ce n’était pas ça, c’était les vaccins. Leur réaction a été tellement forte face à mes commentaires sur les vaccins, mais tellement violente, et vous verrez si vous lisez le procès qu’ils m’ont fait, le procès de la mafia médicale; c’est les vaccins!


Et là j’ai compris qu’il y a autre chose derrière les vaccins. J’ai réalisé que j’avais ouvert une boite de pandore, vous avez ça et c’est peut être une couleuvre dedans; eh bien c’est de cet ordre là, mais la grosse couleuvre. Et vous devez être conscients; c’est qu’il y a un programme d’extermination de l’humanité. Le problème qui se pose, il faut bien comprendre, se mettre à la place des autorités et on va voir tout à l’heure comment ça fonctionne, mais de vous mettre dans la peau des gens qui gouvernent le monde. Je ne vous parle pas de vos petits politiciens véreux qu’on voit à la télévision, ceux qu’on ne voit pas et qui mènent le monde. La conscience des gens monte, les gens commencent à être plus informés et à se poser plus de questions sur qui ils sont. Et s’ils découvrent qui ils sont vraiment, c’est catastrophique, pas pour les gens mais pour ceux qui les manipulent, qui les dominent et qui les exploitent. Et ça, il ne faut pas que ça se fasse.


Chaque vaccin détruit une partie du cerveau. L’effet sur le cerveau est énorme. Ce n’est pas pour rien. C’est pour nous infantiliser et nous garder dans l’animalité. Et plus on le fait jeune, Didier l’a bien dit tout à l’heure, plus les désastres sont grands. On est rendu à vacciner, à proposer des vaccins à la naissance: 20 vaccins à l’âge d’un an. Ils ont reçu 20 vaccins. Ça n’a pas de bon sens. Pourquoi? Posez-vous des questions! Le but est de réduire la population considérablement à 500 millions. Ça s’appelle de l’eugénisme. Allez voir sur internet; eugénisme, réduction de population, n’importe quoi, vous allez trouver. Et de réduire la population à 500 millions! Il n’y a pas beaucoup d’entre nous qui vont rester. Et les vaccins c’est l’outil par excellence pour le faire. Ils sont rendus avec des vaccins à ADN, des vaccins avec des nano particules. Ils sont 300 nouveaux vaccins qui sont en fabrication en ce moment. L’industrie est morte de rire, ils font des affaires en or. Mais ce n’est pas seulement pour l’argent. Pourquoi l’état paye aussi cher pour les vaccins pour nous tuer? Alors on va regarder ensemble comment fonctionne cette mafia. Fin 1ère conférence.


Les traitements efficaces interdits

Extrait de la conférence donnée par le Docteur Ghis le 01 juin 2014


Bonjour. Est-ce qu’il y en a qui croient encore que le sida est contagieux? Y en a-t-il qui croient encore que le sida est dû au virus rétrovirus HIV? Vous aimez mieux ne pas répondre?


C’est la plus grande imposture du siècle. En termes de crime contre l’humanité, ça vient en deuxième après les vaccins. Je résume et je le dis clairement: Le sida n’est pas une maladie, c’est un syndrome; donc un ensemble de signes et de symptômes communs à plusieurs maladies. SIDA veut dire syndrome d’immunodéficience acquise. Donc un syndrome, je viens de vous dire ce que c’est: Des signes et des symptômes communs à plusieurs maladies. Qu’est-ce qu’elles ont de communs ces maladies? Elles ont une immunité, une déficience immunitaire acquise. Cela veut dire que ce n’est pas congénitale, qu’on n’est pas venu au monde avec. Donc plusieurs maladies peuvent donner, peuvent se manifester lorsque le système immunitaire, le système de défense est déficient. C’est pour cela qu’on peut voir aussi bien une tuberculose par exemple, si on fait un test au patient et que le test s’avère positif, on dit qu’il a le sida. Mais si le test est négatif, on dit que c’est une tuberculose; une tuberculose c’est une tuberculose. C’est un mensonge énorme!


Le VIH n’a rien à voir et cela a été dit clairement par le professeur qui était là, le VIH n’a jamais été isolé et démontré dans le sang de personnes qui ont un test qu’on dit positif. Le VIH n’est donc pas la cause du SIDA. Vous ne pouvez pas attraper le VIH; il n’est donc pas contagieux. Voyez-vous l’ampleur, l’énormité du mensonge? On dit aux gens que s’ils sont séropositifs,… Alors qu’est-ce que c’est séropositif? On l’a dit aussi dans la vidéo, c’est qu’ils ont des anticorps anti VIH. Oui, mais cela veut dire qu’ils sont bien portants, justement qu’ils ont des anticorps. Cela ne veut pas dire qu’ils sont malades. Mais la propagande, la publicité… Il y a une chose qui est contagieuse, c’est la contagion médiatique. On fait croire aux gens des choses, l’argent contrôle complètement les médias et ils font passer ce qu’ils veulent. Et donc, on a fait croire aux gens, c’est un mythe, que séropositif = mort, tu vas mourir et les gens meurent endéans de 2 ans. Pourquoi meurent-ils?


Un, parce qu’ils pensent; on leur dit: vous allez mourir, c’est mortel. Si vous êtes séropositif, c’est sûr que vous avez le sida, et si vous avez le sida, c’est sûr que vous allez mourir. Et donc quand je pense que je vais mourir, je meurs, je le fais arriver. Vous savez, quand on a peur de quelque chose, on le fait arriver.


La deuxième chose, c’est qu’on leur donne des traitements d’une toxicité épouvantable. L’AZT qui est un médicament qu’ils ont ressorti des tiroirs, qu’ils avaient proposé contre la leucémie plusieurs années auparavant, qui était tellement toxique qu’ils l’ont mis de côté, mais là ils l’ont ressorti parce qu’il y avait une urgence, il y a “une maladie”, la “nouvelle”, une épidémie. C’est mensonger du début à la fin. Je vous le dis parce que la plupart des gens croient encore que c’est vrai.


J’étais à Amsterdam au congrès, j’ai assisté à ce congrès où Gaston Naessens présentait la vidéo que nous avons vu tout à l’heure, dont nous avons vu des extraits. C’était un congrès fort intéressant qui était organisé par les malades et non pas par l’industrie. Alors on avait la vérité! Et des malades qui disaient: Moi je suis séropositif depuis 15 ans et je suis encore là! Alors ce n’est pas vrai! Mais ce qui rend malade et ce qui tue les gens c’est les médicaments qu’on leur donne.


En Afrique. Alors c’est important de voir que le sida a été créé de toute pièce, inventé de toute pièce, propagé (la propagande médiatique) de toute pièce, et particulièrement en Afrique. C’est un génocide ciblé. L’Afrique se meurt de sida encore. Il y a des pays où ça meurt comme des mouches parce qu’ils ont peur, et on leur fait des tests qui sont faux, des tests qui sont complètement faux. Il suffit en Afrique par exemple, ils appellent ça le test Bangui ou un truc comme ça, que vous ayez trois symptômes qui sont courants à toutes leurs maladies endémiques qu’ils ont, ça suffit pour dire qui est séropositif et qui a le sida. Mais c’est énorme, c’est absolument énorme. Alors je voulais vous signaler cette énormité.


Quand Gaston Naessens a fait sa présentation à Amsterdam au Congrès du Sida, il a démontré, et c’est important, par sa théorie somatidienne, il a démontré clairement qu’on pouvait voir dans le sang des microorganismes. Vous savez, quand ça part que ça ne fait pas seulement les trois premiers, mais qu’ensuite on voit toutes les autres formes bactériennes, bactériennes et autres, les levures et autres formes; c’est que la somatide dans le sang qui n’a jamais été vue par un médecin, il n’y a jamais un médecin qui a vu une chose pareille. Mais il y en a d’autres et vous avez vu l’énumération ensuite. Mais ah, non non, c’est des artefacts, ce n’est pas vrai, ça n’existe pas. Et ça fait depuis 1850, dans les années 50 à peu près que Béchamp avait vu déjà cela, qui est un contemporain de Pasteur. On revient à notre ami Pasteur. Et Béchamp un contemporain de Pasteur, on connait Pasteur mais vous n’avez jamais entendu parler de Béchamp! Mais non! Ca ne rend pas célèbre de rendre service à l’humanité! Ca rend célèbre de rendre service à l’industrie, pas à l’humanité! C’est important.


Gaston Naessens que je connais, qui habite à une demi heure d’ici, qui est un homme remarquable. On a dit de lui que c’est un génie et un saint, un être vraiment d’une qualité exceptionnelle. Il a inventé un microscope où on peut voir les particules du sang bouger. Oui mais quoi? Sachez qu’aucun microscope électronique ne voit du sang vivant, il ne voit que du sang mort. La médecine n’étudie que la mort. Alors ils ne pouvaient évidemment jamais voir des somatides.


Les somatides, qu’est-ce que c’est que la somatide? Vous savez cette petite particule qui bougeait comme ça. La somatide est la plus petite particule de matière vivante. C’est un condensateur d’énergie pour la matière qui fait le lien entre l’esprit et la matière. C’est immortel. La somatide est indestructible. Attendez, c’est ce qu’il y a de plus important dans notre organisme et c’est impossible à voir parce qu’on n’a pas le droit de regarder du sang vivant!


Il y a eu des microscopes qui regardaient du sang vivant et il y avait des rapports, des études faites dans des revues. Mais vous savez, après un an on prend toutes les revues de l’année et on les met dans un grand volume, un grand machin, on les relie. Il y a un monsieur qui s’intéressait au microscope qui voyait du sang vivant et il a commencé à aller dans les librairies voir, dans les bibliothèques voir et tous les articles qui parlaient de microscopes qui étudiaient le sang vivant avaient été enlevés. Cela été supprimé, carrément supprimé. Et des gens qui étudient?


Que Dieu vous bénisse!




Sentez-vous libres de faire des copies de cet article et de les distribuer.
Pour le télécharger, cliquez ICI ou sur l'icône Pdf ci-contre.
Télécharger au format PDF

Pour lire les fichiers PDF, vous devez utiliser Acrobat Reader.
Si vous ne l'avez pas encore, vous pouvez le télécharger gratuitement
 :